Sébastien Windsor

Le progrès c'est bon pour le climat. Sébastien Windsor

14 novembre 2015 • Colza Diester et Solutions COP21 • Vues: 1831


La Démarche de Progrès Colza Diester prouve qu’il est possible de concilier productivité et performance environnementale. En optimisant l’usage des intrants on peut, en même temps augmenter les rendements et améliorer le bilan environnemental de la culture.

Pour faire progresser leurs rendements les producteurs de colza introduisent des pratiques culturales innovantes, par exemple :
les plantes compagnes : ces plantes vivent avec le colza du semis (en août septembre) jusqu’à la sortie de l’hiver ; elles enrichissent le sol en azote en fixant l’azote de l’air et contribuent à la maîtrise des mauvaises herbes et des insectes
Les variétés hybrides
Le GPS
Pour mettre en application ces nouvelles technologies, les agriculteurs sont aidés par les ingénieurs des instituts techniques et des organismes collecteurs …

Pour réduire l’usage des intrants ils s’appuient sur des OAD (Outils d’Aide à la Décision) qui les aident à calculer au plus juste les doses d’engrais ou l’application de pesticides.


Lire aussi : « Quand je dose bien mes engrais le climat ne trouve rien à redire. »


Definition intrants :
Les intrants sont l’ensemble des produits qui ne sont pas naturellement présents dans le sol et qui y sont rajoutés afin d’améliorer le rendement de la culture. Les intrants ont ainsi plusieurs fonctions : améliorer la nutrition de la plante (engrais) ou éliminer les ravageurs, maladies, mauvaises herbes (avec des produits phytosanitaires).

Commentaires sont clôturés

Sed justo venenatis, Aliquam ante. odio risus. sem, ipsum Lorem ut consectetur